PRESSE ET MEDIAS Liaisons dangereuses Pouvoir-Grandes fortunes-Médias

Liaisons dangereuses  Pouvoir-Grandes fortunes-Médias

Quel abus de pouvoir ! L’UE veut nous obliger à nous bourrer de produits chimiques, et aux Etats-Unis, on interdit les potagers. Et quoi encore ? Ils sont tombés sur la tête ? Jusqu’où cela va-t-il aller, si on continue à laisser faire ?

En tous cas, le peuple a compris. Les liaisons dangereuses Pouvoir-grandes fortunes, la collusion entre les dirigeants et le monde des (grandes) affaires, l’opulence de certains et la précarité galopante, les Français ne veulent plus en entendre parler. Réformer ? S’il le faut. Mais dans la Justice ! Les flots de milliards pour certains, l’austérité pour les autres, c’est fini. D’autant qu’une réforme en cache une autre. Après la retraite, pas touche la S.S. . La France se réveille ! Et dans l’ombre, Strauss-Kahn commence à parler de nouveaux renflouements des banques. Jusqu’à quand les pauvres vont-ils financer le banquet des riches ? Et ils ne savent pas, les bougres, qu’on leur prépare en coulisses une belle dictature planétaire des grandes banques !

Liaisons dangereuses Médias-Pouvoir

Les Médias ! Quand ils ne peuvent plus sortir de leur chapeau un Ministre ou un Lefèbvre pour justifier l’injustifiable, ils battent le rappel des grands laquais du pouvoir: Porte-paroles du Figaro, de Valeurs Actuelles, des Instituts de sondages… tout y passe, on prend les mêmes et on recommence. Ca ne suffit pas ? On trouve des renforts à l’étranger. Voici des touristes surpris, exaspérés, choqués; voilà le gratin de l’Europe réactionnaire pour mettre en avant les bienfaits de la rigueur, on supprime 500.000 fonctionnaires d’un coup, on baisse salaires et allocations familiales, on retarde la retraite… et sans contestation, s’il vous plaît ! Nous sommes la risée du monde entier ! Peut-être, mais ce qu’on ne dit pas, c’est que le monde entier se gausse de notre pseudo Président, c’est, aussi, que si l’Allemagne repousse l’âge de la retraite, le nombre d’annuités est de 36, pas de 40 ou 42 comme chez nous ! Et perfidement, sournoisement, en nous citant, comme ce mercredi, l’Angleterre et son plan d’austérité, on nous conditionne pour accepter, sans broncher nous aussi, une rigueur qui appauvrira toujours plus les plus pauvres, au profit des plus favorisés !  Cerise sur le gâteau, souriez citoyens, les journalistes-caviar défilent, vous savez, les Olivennes et autres Joffrin, pour faire mine de compatir aux malheurs des peuples, et en réalité s’arranger pour nous faire accepter les mesures de leurs maîtres: Si on fait grève, l’économie française va s’effondrer, les PME vont licencier, etc, etc… Les plateaux de C dans l’Air ou de France 24 ? Un journaliste relais d’Israël (et de ses valeurs) pour arbitrer, et des invités libéraux, très libéraux, ultra-libéraux, choisissez Msieurs Dames, vous avez toute la gamme des Libéraux. Grand débat entre sondeurs aux ordres et journalistes du Figaro, de Valeurs Actuelles, de l’Express (le Barbier toujours de service, vous savez le journaliste qui célébrait la guerre d’Irak et qui, aujourd’hui, suggère qu’on légifère par ordonnance si le peuple est trop remuant ! Au secours, Françoise Giroud !). Y’a pas photo, on mérite notre lanterne rouge de la presse européenne. Même l’Italie de Berlusconi fait mieux !!!! Souriez, bonnes gens, vous êtes roulés. En beauté, naturellement ! Vous avez dit veaux ? §

Oui, mais les veaux commencent à réagir. Restons Français ! Ca, ça embête bien le pouvoir. Sarko-Crif a réussi à bouter dehors de Villepin trop gaullien et indépendant (coucou, il revient !), mais pas le peuple de France, toujours aussi gaulois. Hé hé, on a changé la tête, le corps reste. Gavroche narquois pas mort ! Et voici les manifestants dans toutes les villes, plus que jamais – on a supprimé tribunaux, bureaux de poste, casernes, cliniques etc,  ça fait des frustrés, et ils se retrouvent tous dans la rue -, et puis des grévistes, et puis des blocages, et puis des étudiants, des lycéens, des enseignants, des retraités, des chômeurs, des sans papiers, des futurs chômeurs, des éboueurs, des urgentistes, des intermittents du spectacle, des précaires, des producteurs de !ait, de fruits, de légumes, etc etc. La France vomit l’Usurpateur, celui qui s’est présenté pour augmenter le pouvoir d’achat des citoyens sans toucher aux retraites, et qui touche aux retraites en diminuant le pouvoir d’achat des Français ! L’imposture est si grande, que le pays entier rejette Celui qui décide de tout en imposant ses diktats aux godillots du Parlement !

Sarkozy, en embuscade, attend le pourrissement, tout en dressant les citoyens les uns contre les autres. Et s’il n’a pas lieu, il guette le rejet de la « chienlit » par la France profonde. Quitte à parsemer les manifestations de casseurs, pour hâter le ras-le-bol. Avec, à l’horizon, aussi, la ferme attention de mater les banlieues. Mais là, c’est une autre histoire. Et celle-là sera saignante… surtout avec des mercenaires sans foi ni loi, à la place des gendarmes et des policiers issus du peuple !

Oui, mais… cassez le thermomètre, la température reste. Jusqu’à quand ? La France est aussi celle de 1789 ! Et Sarkozy est pire que Louis XVI….

Eva R-sistons

En écrivant, j’écoute C dans l’Air, le célèbre torchon,

ce 19.10.10, « Manifs, les effets collatéraux » (émission spéciale pour terroriser la France profonde, au lieu de relayer la colère des Français) . Invités:  Le Président d’une Centrale d’Achat, Yves Thréard journaliste directeur-adjoint du Figaro, Pascal Perrineau politologue particulièrement aligné , Francis Périn spécialiste du pétrole, sans parler de  l’inénarrable Calvi. Tout ce beau monde interchangeable parle en particulier des casseurs, des syndicalistes jusqu’au boutistes, des protestataires, de la stratégie de la tension… Discussion entre cinq adversaires de la France opposée au gouvernement ! Caricatural. Vous avez dit débat ? Cette émission est un pur scandale, juste là pour alimenter la peur, les tensions !

Et en ce moment, Perrineau attaque copieusement la Gauche, le PS, qui « de façon honteuse » fait le grand écart entre discours et politique, une fois au pouvoir… Ces gens-là sont payés, sur une Chaîne publique  – donc avec nos sous – , pour faire la promotion des pouvoirs anti-populaire, et pour discréditer l’Opposition.

Et cette perle: « Notre Système social est à bout de souffle. Il faut le changer »… Le CNR est dépassé ! « Si on veut participer à cette mondialisation, à cette concurrence infernale, il faut changer de Système » (Thréard, le commis du Figaro).  Hé, Thréard, justement, nous peuples, on n’en veut pas, de cette concurrence « infernale » ! L’enfer, garde-le pour toi !

La contestation (Barbier), « elle est due à la crise, et au style présidentiel ». Menteur ! Elle vient de la politique de Sarkozy, anti-populaire ! Mais à la télé, la question est TABOUE. C’est toujours le style présidentiel qui est en cause, seulement lui ! Et quand Olivennes (Nobs) est invité, c’est seulement pour donner l’illusion d’une parole de l’Opposition ! Imposture de plus !

Jeudi 21 Octobre 2010
——————————————————————-
A LIRE AUSSI:

Wikio - Top des blogsWikio - Top des blogs - Divers http://www.wikio.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES