RETRAITE: Le collectif contre la casse des retraites dénonce les violences policières

Le collectif contre la casse des retraites dénonce les violences policières

Il a suffi d’un feu de poubelle et de quelques jets de pierres devant le lycée Monge, pour que l’on assiste  à des scènes de violences, à la stupéfaction des lycéens, des habitants de la ville. Combien d’habitants ont été victimes de gaz lacrymogènes ? A la gare, au parc de buisson rond ?

La formation et la compétence des gendarmes et de leur encadrement seraient-elles à ce point lacunaires, qu’ils ne sachent assurer la sécurité des jeunes manifestants, des commerçants et de l’ensemble des passants  du centre ville ? Nous ne saurions le croire ! Tout laisse donc à penser que la promptitude de l’intervention policière, les barrages frontaux mis en place, le chargement des lycéens bombes lacrymogènes à l’appui  jusque dans l’enceinte du lycée, et les interpellations violentes soient  le résultat de consignes fermes, venant de l’autorité préfectorale et du gouvernement : la veille de la journée nationale de manifestations du mardi 12 octobre, les médias n’annonçaient-ils pas les craintes du pouvoir en place devant l’élargissement de la contestation à sa politique des retraites ?

Permettre à la peur et la confusion de s’installer c’est aussi empêcher le mouvement lycéen de s’exprimer et de s’organiser de façon pacifique et démocratique. C’est priver tous les citoyens d’un débat profond sur une  réforme des retraites qui soit véritablement juste. C’est priver les citoyens d’un débat sur la société de demain.

Nous dénonçons le cynisme de ce gouvernement mettant en danger nos enfants par pure stratégie politique.

Le collectif contre la casse des retraites dénonce la force policière mise en place contre les manifestants lycéens, la violence subie par eux ainsi que par des passants venus s’informer, et les arrestations pratiquées.

Coordonné par la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), il lance un appel à témoins concernant toutes les scènes de violence, injures verbales et intimidations subies ou constatées, au cours de ces journées ou à venir.

A la veille d’une nouvelle journée de manifestation le 19/10/2010 à CHAMBERY,

le collectif contre la casse des retraites appelle les salariés, les habitants et  les jeunes à déjouer toutes tentatives de provocations policières et à participer massivement à cette journée d’action, pour mettre en échec les projets du gouvernement.

Collectif de citoyens soutenu par : Alternatifs, ATTAC, CGT, CNT, FASE, FSU, JC, LDH, NPA, PCF, Solidaires,

Les Verts, Parti de Gauche

———————————————-


Wikio - Top des blogsWikio - Top des blogs - Divers http://www.wikio.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES