Mardi 7 septembre, imposons nos revendications. RETRAIT DE LA CONTRE RÉFORME DES RETRAITES DE SARKOZY/ FILLON/ WOERTH!

A l’appel de:

La CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, UNSA, FSU, UNION SOLIDAIRE

Rien n’est joué !

Mardi 7 septembre, imposons nos revendications.

Grande manifestation unitaire

10h gare Sncf de Grenoble (*)

(*) BOURGOIN 10h parking Diederich – LA TOUR DU PIN 10h ZI des Vallons de La Tour

ROUSSILLON 10h30 place de la République – VIENNE 14h30 Champ de Mars

Après les fortes mobilisations du premier semestre, et notamment le 24 juin dernier, les multiples initiatives qui ont ponctué l’été, montrent la détermination des salariés à faire entendre leurs revendications et leurs propositions concernant le projet de réforme des retraites dont le contenu est injuste et inacceptable.

La période estivale a été marquée par la persistance de la crise économique et sociale – la situation du chômage s’aggravant encore notamment pour les jeunes – et par l’annonce de mesures de rigueur supportées essentiellement par l’ensemble des salariés. Le gouvernement poursuit une politique inadaptée en termes d’emplois et de pouvoir d’achat qui accroît les inégalités.

Au moment où le projet de réforme des retraites va être examiné par le parlement, les organisations syndicales rappellent leur ferme opposition à celui-ci. Cette réforme ne répond pas aux enjeux actuels. Les questions d’emploi notamment pour les jeunes et les seniors, celles des inégalités hommes-femmes, de la pénibilité, d’un financement durable appuyé sur une autre répartition des richesses produites, non seulement ne sont pas traitées, mais font porter à plus de 85% les efforts sur les salariés.

La remise en cause des 60 ans avec le report à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes, ceux ayant des carrières chaotiques et incomplètes, en particulier les femmes.

Les organisations syndicales de l’Isère considèrent aujourd’hui que rien n’est joué et appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à poursuivre la construction d’une mobilisation de grande ampleur et à faire du 7 septembre prochain une journée massive de grèves et de manifestations.

Le gouvernement et les parlementaires doivent entendre la mobilisation des salariés et répondre à leurs revendications pour d’autres choix en matière de retraites, d’emploi et de pouvoir d’achat. Les organisations syndicales se réuniront dès le 8 septembre pour analyser la situation et décider des suites unitaires à donner rapidement à la mobilisation.

PS : FO n’est pas signataire du texte mais appelle à la mobilisation le 7 septembre

IPNS – Août 2010

TRACT INTERSYNDICALE en version .pdf cliques ICI

Voir le billet du lundi 23 août 2010

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, Président de la République lundi 23 août 2010 Les Français n’ont pas besoin de travailler plus longtemps, mais de travailler tous ! Le 7 septembre, gagnons un autre projet ! En grève partout où cela est possible, manifestons à Grenoble (*), 10h gare Sncf, à l’appel de toutes les organisations syndicales

Voir le billet du 3 juillet 2010

« Des banques, pas des saltimbanques ! »Fausse manif pour un vrai recul des droits à la retraite / Appel: La retraite une affaire de jeunes

Wikio - Top des blogs - DiversWikio - Top des blogshttp://www.wikio.fr

Publicités

Un commentaire

  1. Retraites : les travailleurs attaqués peuvent battre le gouvernement !
    Par leaud

    http://bataillesocialiste.wordpress.com/2010/08/30/retraites-les-travailleurs-attaques-peuvent-battre-le-gouvernement/

    Avec son projet de contre-réforme des retraites, le gouvernement Sarkozy veut faire passer une nouvelle mesure contre les travailleurs. L’enjeu est d’importance.

    Cette rentrée va être marquée par des grèves et des manifestations, sans doute massives. Il sera cependant nécessaire de poursuivre et d’accentuer la mobilisation, de passer à l’étape supérieure : face à l’attaque, l’unité des salariés doit se concrétiser pour obtenir le retrait de cette nouvelle contre-réforme des retraites et de toutes les attaques contre les travailleurs.

    Divers appels et initiatives ont déjà été lancés pour se servir de la journée de grève du mardi 7 septembre comme d’un point de départ pour une lutte de plus grande ampleur. En effet, malgré l’unanimité des syndicats contre ce projet (qui n’a guère reçu que le soutien, ô combien révélateur, du Medef), nous ne pouvons pas attendre une impulsion efficace de la lutte de la part des directions syndicales : trop de défaites passées forment une lourde expérience en ce sens. Il s’agit d’organiser à la base la contre-offensive sociale, la grève de masse généralisée.

    Dans l’immédiat, il s’agit évidemment de participer à la lutte contre ce projet gouvernemental. Mais nous participerons aux mobilisations unitaires sans dissimuler nos opinions : pour notre part, nous sommes opposés au système du travail salarié et au mode de production capitaliste. Nous militons donc pour un autre type de société, où on ne serait plus obligé de perdre sa vie à la gagner en attendant d’avoir 60 ans pour disposer – enfin ! – librement de son temps.

    La crise du capitalisme confirme que le mode de production capitaliste est destructeur, injuste, violent et instable. Nous sommes pour la défense des intérêts des travailleurs, et c’est pour cela que nous sommes aussi et surtout pour une autre société, libérée du travail contraint et des rapports capitalistes de production, une société sans classes sociales, débarrassée des Etats et des frontières. Cela ne peut être construit que par l’action commune à la base, par la démocratie directe.

    Pour aller vers des victoires, il est indispensable de commencer par ne pas perdre sur les retraites. Luttons contre la classe capitaliste et son gouvernement :

    Non à toute augmentation de l’âge de départ en retraite !

    Non à l’augmentation de la durée de cotisation ! 37,5 annuités maximum pour tous (public/privé) !

    Aucune retraite inférieure au SMIC !

    A bas le travail salarié, à bas le système capitaliste !

    Démocratie Communiste – Luxemburgiste, 30 août 2010.

    Mots-clefs : retraites, réforme, mobilisation, lutte

    Cette entrée a été publiée le 30 août 2010 à 22:13, et rangée dans Actualité, Communiqués, Luxemburgisme. Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via son flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien depuis votre site.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES