Les Roms, un peuple européen

Les Roms, un peuple européen

Philippe Rekacewicz — juillet 2010

Le choix d’une seule couleur, la teinte ocre, symbolise l’unité d’un peuple dispersé dans une multitude de pays : la nation romani, qui regroupe notamment les Roms, les Manouches (Sintés), et les Gitans (Kalés).

Celle-ci se définit comme une nation « sans territoire compact et sans prétention à un tel territoire » (cinquième congrès de l’Union Rromani Internationale, Prague, juillet 2000). Ses revendications ne portent pas sur l’espace, mais sur le droit et la justice.

Une proposition de statut-cadre, élaborée par le Ranelpi (Réseau rom des activistes sur les questions juridiques et politiques) pour l’Union européenne, définit le peuple rom comme « un élément constitutif de l’Europe, à laquelle il a apporté une contribution humaine, matérielle, artistique, économique, militaire et morale trop souvent négligée ». Elle souhaite « s’inscrire dans une dynamique progressiste, orientée vers l’intégration sociale, l’égalité des droits, le refus de l’exclusion et le respect mutuel de toutes les identités représentées en Europe ».

Voilà un document que M. Nicolas Sarkozy n’a certainement pas pris la peine de lire, de même que certains élus qui reprennent en chœur ses discours ouvertement racistes et « romophobes ».

Comme par exemple M. Dominique Leclerc, sénateur UMP d’Indre-et-Loire. La scène se passe au Sénat, le 31 juillet 2002, au cours des débats sur la loi Sarkozy : « On a parlé des gens du voyage ! C’est le fléau de demain. […] Ils vont nous poser d’énormes problèmes […]. Ce sont des gens asociaux, aprivatifs (sic), qui n’ont aucune référence et pour lesquels les mots que nous employons n’ont pas de signification. […] Nous, les maires, qui faisons des patrouilles, nous voyons toutes les nuits trois, quatre ou cinq camionnettes de gens du voyage qui viennent “sauter” – je n’ai pas d’autre mot – des gamines de 12 ou 13 ans jusque devant chez leurs parents, et cela n’intéresse personne ! » On peut lire dans le compte rendu officiel, en conclusion de cette élégante envolée : « Bravo et applaudissements sur les travées du RPR, des Républicains et Indépendants, de l’Union centriste, ainsi que sur certaines travées du RDSE [Rassemblement démocratique et social européen] » (cité par Caroline Damiens dans « Sarkozy, les médias et l’invention de la “mafia roumaine” », Les mots sont importants, avril 2005).

Depuis 2002, le gouvernement français tente de criminaliser les Roms de France pour pouvoir mieux les expulser. Alors que, pour les citoyens européens « reconnus », les frontières disparaissent, pour les Roms, si souvent discriminés, et dont les droits les plus élémentaires sont sans cesse niés, elles restent un authentique cauchemar.

Ce sont, sur la carte, ces vilaines balafres rouges et noires.

Cinq événements dans la vie des Roms en Europe

1. M. Michel Habig, maire UMP d’Ensisheim, fait brûler quatorze caravanes d’un campement rom (janvier 2006).

2. Révolte des Roms de Slovaquie contre la faim et la précarité (février 2004).

3. La ville d’Ustinad Laben, en Tchéquie, fait construire un mur pour séparer les Tziganes du reste de la population (octobre 1999).

4. M. Nicolas Sarkozy lance sa campagne anti-Roms (été 2002).

5. M. Nicolas Sarkozy fait expulser, le jour de la Fête de la musique, le musicien Matei Covaci, accordéoniste et père de deux enfants régulièrement scolarisés (juin 2006).

Compléments

Grand format

, ,

Voir aussi :

Wikio - Top des blogshttp://www.wikio.frWikio - Top des blogs - Divers

Publicités

2 commentaires

  1. Prague dénonce les expulsions de Roms

    http://www.liberation.fr/monde/0101654605-prague-denonce-les-expulsions-de-roms

    Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg, a vigoureusement condamné samedi le renvoi par la France de Roms vers la Roumanie.

    «La façon dont le président (français Nicolas) Sarkozy expulse les citoyens roumains est contraire à l’esprit et aux règles de l’UE», a déclaré le chef de la diplomatie tchèque dans les colonnes du quotidien pragois Lidove Noviny. «On ne peut pas s’empêcher de soupçonner que des points de vue racistes y jouent aussi un rôle», a poursuivi Karel Schwarzenberg.

    Le ministre tchèque a déploré le fait que le débat européen sur cette question se tienne «sans les nouveaux pays» de l’UE, dont la République tchèque. «Faire un débat sans les pays où ce problème a certainement des racines, est une idée bizarre et erronée», a insisté le chef de la diplomatie tchèque.

    La France a renvoyé jeudi par avion près de 300 Roms vers la Roumanie, avec la volonté d’«accélérer» ces retours, une politique qui suscite la réprobation internationale. Ces expulsions entrent dans le cadre d’une politique sécuritaire renforcée, annoncée fin juillet par M. Sarkozy, qui cible particulièrement les Roms et les immigrés et a soulevé un concert de critiques en France et l’étranger.

    Des ministres français se rendront mardi à Bruxelles pour discuter «de la situation des Roms» avec la Commission européenne.

    (Source AFP)

  2. Voiron Des Roms expulsés

    http://www.ledauphine.com/isere-sud/2010/08/11/des-roms-expulses

    Hier matin, à neuf heures, une équipe de dix policiers du commissariat de Voiron accompagnée d’un huissier de justice est intervenue boulevard Franklin Roosevelt afin de libérer un bâtiment squatté depuis 8 mois par des Roms. Cette opération fait suite à une procédure civile engagée par la GDF Suez, propriétaire de la maison. Malgré l’ordonnance d’expulsion rendue par le tribunal de Grande Instance de Grenoble, les occupants sont restés.

    Sans heurts, les sept Roms ont été évacués. Il s’agit d’un père de famille âgé de 52 ans, ses trois enfants majeurs, dont une fille, son mari et leur enfant de 6 ans.

    Le patriarche, sa fille et l’un de ses frères font l’objet d’une obligation de quitter le territoire français, dans le délai d’un mois. Quant au bâtiment, tous ses accès ont été murés.

    par la rédaction du DL le 12/08/2010 à 05:54


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES