Sports 29/06/2010 à 16h11 (mise à jour à 23h10) Bleus de 2010 vs Bleus de 98: la faillite hétéro face à la solidarité homo

Bleus de 2010 vs Bleus de 98: la faillite hétéro face à la solidarité homo

Pendant le Mondial, Libération.fr donne la parole à des personnalités qui livrent leur vision – décalée ou pas – de l’événement.

Aujourd’hui, Gustave Kervern, acteur et réalisateur (Louise-Michel et Mammuth, notamment), également auteur pour l’émission Groland, sur Canal plus.

L’échec de l’équipe de France 2010 dans ce Mondial est très simple à comprendre. Il suffit de se pencher sur l’histoire de la sélection nationale à différentes époques pour que tout s’éclaire.

Que ce soit sous l’égide de Platini ou sous la férule de Zizou, l’équipe nationale tricolore a toujours revendiqué une homosexualité quasi militante. Les joueurs de ces époques étaient soudés et solidaires parce que tous partageaient les valeurs fraternelles et conviviales de la communauté gay. A posteriori, comme elles sont touchantes les aventures qui existaient alors dans les vestiaires des footballeurs français.

Qui ne se souvient des folles virées du couple Zidane-Dugarry en Twingo la veille des matchs de la Coupe du monde 98? Mais eux ne se précipitaient pas en boîte de nuit branchée se saoûler au champagne comme les tâcherons bling-bling de Domenech!

Oh que non! Zidane et son amoureux allaient simplement pique-niquer aux Buttes Chaumont, avec, au menu, des sandwichs au surimi et des sodas.

Et que dire, en remontant plus loin, du si joli couple Giresse-Platini, à la ville comme sur les terrains. C’est Alain qui préparait avant chaque rencontre la tenue qu’allait porter Michel. Jamais un pli, jamais une tâche de gazon, les flocages toujours impeccables.

Souvenons nous aussi du couple fusionnel Barthez-Blanc! Que d’émotion en repensant à ce doux baiser sur le crâne, symbole d’un amour éperdu et torride. Que c’était beau, l’été venu, quand Laurent et Fabien se dérobaient aux regards de leurs proches en se rendant en jet-ski dans des criques reculées, pour pouvoir s’embrasser fougueusement comme deux collégiens sous l’œil héberlué des cigales en rut.

Que dire également de la jalousie féroce d’un Maxime Bossis qui ne supportait plus de voir son compagnon Didier Six se frotter à d’autres coéquipiers pendant les murs.

Des disputes éclataient parfois en plein match. Comme cette altercation légendaire entre Guivarc’h et son amant Philippe Bergeroo, entraîneur des gardiens, qui lui reprochait d’avoir tiré trop vite. Guivarc’h avait alors lancé un regard noir à celui qui devait par la suite le quitter pour se pacser avec Lionel Charbonnier.

Bref, les 23 homosexuels que comptait, époque après époque, notre sélection nationale étaient capables de se serrer les coudes dans les moments difficiles et de faire preuve d’une rage de vaincre à nulle autre pareille. Une rage que seuls possèdent ceux qui ont des combats viscéraux à mener.

Vous comprenez maintenant pourquoi ce groupe d’hétéros de 2010, mû, comme tous les hétéros, par la seule soif de l’argent, des belles bagnoles, des filles faciles et de la frime infantile s’est ridiculisé aux yeux du monde! Vous comprenez pourquoi ces hétéros individualistes et parvenus, enfants gâtés du libéralisme à tout va, sont allés droit dans le mur des nations où la joie de jouer et d’être ensemble subsiste encore.

Mais, comme le dit Michou, «quand l’amour existe déjà au sein d’une équipe, il ne peut qu’exister ensuite dans le cœur et les yeux des autres».


Wikio - Top des blogs

http://www.wikio.fr
Wikio - Top des blogs - Divers

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES