Tyco Electronics France: Tyco veut liquider les élus le plus rapidemment possible, et au maximum au mois de mai!

Tyco Electronics France c’est 520 licenciement en France (22 000 dans le monde), la fermeture des deux usines de production Chapareillan (Isère) et Val de Reuil  (Eure), la fermeture du site de Cergy Saint Christophe (Val d’Oise) et la restructuration du siège social de Pontoise (Val d’Oise).

Près de 1000 personnes touchées sur Val de Reuil, pratiquement autant à Chapareillan.

L’annonce de de ces licenciements se sont fait le 4 septembre 2008. En ce moment, le plan de licenciement et ses accords signé par toutes les organisations syndicales (saut la Cgt TEF SAS) s’applique; c’est un véritable drame pour tous.

Pour l’usine de Chapareillan sur 228 licenciements

La Situation au 29/03/2010 est :
– 209 personnes notifiées
– 45 personnes ont retrouvé un emploi (2 l’on perdu entre temps)
– 6 personnes ont crée une entreprise
– 4 personnes en retraite
– 40 personnes en formation de reconversion réalisées ou en cours (3 annulées ou suspendues)
– 13 personnes en formation d’adaptation réalisées ou en cours
– 18 élus du personnel et délégués syndicaux sont toujours aux effectifs de l’usine de Chapareillan  et 6 à l’usine de Val de Reuil.
Juste après le plan de licenciement des 520 salariés, en Comité Central d’Entreprise la Direction de Tyco, se servant pour son propre compte  de la GPEC annonce au siège de Pontoise qu’il y a 15% des effectifs en trop!
Il reste moins de 350 salariés au siège de Pontoise.
Ce sont plus de 50 emplois que Tyco veut détruire, encore une fois, à très court terme.
Pour le suivi des licenciements, de ses accords, les élus et délégués syndicaux sont encore là!
Sur l’usine de Chapareillan, la fermeture à eu lieu le 18 décembre 2009.
18 élus restent aux effectifs de l’entreprise suite au refus de l’inspecteur du travail de Grenoble, d’autoriser leur licenciements.
Le sort des élus est mantenant dans les mains du ministre du travail.
La direction de Tyco Electronics France n’a pas voulu effectuer les élections professionnelles qui auraient dû avoir lieu au mois de juin 2008.
Une prorogation des mandats couvrant le mandat précédent des élus, a pris fin le 31 décembre 2010.

La direction de Tyco, dans une guérilla permanente contre les élus, trainent les pieds et joue la montre, attendant patiemment l’issue de son intervention devant le ministre aux fins que celui-ci autorise le licenciements des élus; au mépris des lois françaises, Tyco n’a toujours pas procédé aux élections professionnelles et attend tranquillement de pouvoir nous licencier, espérant une décision du ministre en sa faveur; et que tous les salariés soient licenciés!
Depuis le 18 décembre 2009, Tyco a retiré, unilatéralement, aux organisations syndicales et aux représentants des salariés le matériel nécessaire au bon fonctionnement de ces instances (imprimamte, fax, prhotocopieuse), privant ainsi toutes possibilités de communication ! et ce malgré de nombreux échanges de courriels et lettre recommandée.
Tyco Electronics n’a jamais respecté les lois françaises, et cela continue; tous les moyens sont bons pour faire ses coups en douce et gérer le plan le licenciements sans transparence, à sa manière….

Des dirigeants et actionnaires coupables qui font payer cash leur profits et salaires exorbitants aux salariés.
MrP.CLABE, ex PDG et Directeur des Ressources Humaines, président du Comité Central d’Entreprise s’en ai personnellement chargé… petit personnage à grande faconde, n’hésitant pas donner de sa personne pour faire taire toute expression des salariés;
c’est un tueur, un pur créateur de chômage.
Dans de plan de 520 licenciements, n’ayant pu éradiquer tous les élus, il a donné sa démission de tous ses mandats et est parti assurer, peut-être, d’autres forfaits ailleurs, dans d’autres entreprises… (c’est lui-même qui l’a annoncé en CCE du mois de mars 2010.
Quelle a été votre rémunération pour ce boulot??!!
Maintenant c’est MrJohn Hewitt, américain, Directeur Administratif et Fiancier EMEA Tyco Electronics, qui a été nommé Directeur Général France.
Personne encore ne l’a vue! Nous n’avons plus d’intelocuteur!
Celà a toujours été le moyen pour Tyco de faire faire ses basses oeuves par des lampistes  conssentants sans jamais que soitent inquiétés les actionnaires et hauts dirigeants qui eux sont à l’initiative de leurs plans de licenciements, stratégies fiancières qui mettent et ont mis des milliers de salariés de part le monde dans la misère!
Attention à tous ces personnages malfaisants pour l’avenir des salariés, leur famille, leurs proches..
Maintien des instances représentatives du personnel:
Faisant suite à la demande de Tyco, du 23 novembre 2009 après de la Direction Départementale du Travail du Val d’Oise,  d’autorisation de dissoutre les instances représentatives des salariés, Tyco s’est vu notifier un refus;
En date du 14 janvier 2009,  la DDTEFP du VAL d’Oise a refusé cette demande au motif:
« CONSIDERANT ainsi la nécessité impérieuse du maintien des institutions représentatives du personnel jusqu’au terme de la période de reclassement et de leur participation aux commissions locales de suivi sur ls sites de CHAPAREILLAN et VAL DE REUIL »
Voici le courriel de la Cgt Tyco Electronics France SAS envoyé ce jour lundi 12 avril 2010, à P.Corcessin, représentant la direction de Tyco pour l’usine de Chapareillan:
Bonjour MrCorcessin,

nous pouvons signer cet accord de prorogation des mandats des élus sur la position d’ ouverture de la cgt  jusqu’au 31 décembre 2010 qui n’inclurait pas:  « …/…jusqu’à la décision à intervenir du Ministre du Travail, des Relations Sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville, statuant sur les refus d’autorisation des salariés protégés de Chapareillan../ … »
C’est un accord avec tyco et non  avec le ministre du travail.

Le syndicat Cgt TEF SAS

Bonjour Mr Rousseau,
Je serai présent à 14h ce jour sur le site.
Cordialement

Le 8 avril 2010 11:11, Rousseau Dominique <perso.rousseau.dom@wanadoo.fr> a écrit :

Bonjour MrCorcessin,

nous avons pris bonne note de votre proposition de nous rencontrer pour
nous soumettre le document déjà signé par les autres organisations
syndicales;
Nous vous proposons de nous rencontrer aujourd’hui jeudi 8 avril à 14
heures, sur le site de Tyco Chapareillan;

Cordialement

Dominique Rousseau
DS Cgt TEF SAS
Usine de Chapareillan

Le 07/04/2010 18:40, Patrick Corcessin a écrit :

> Madame, Messieurs,
> Comme convenu, je vous fais un retour suite à notre réunion du mardi 6
> avril 2010 sur le site de Chapareillan.
> Les mentions annotées par Mrs Goalec et Masson sont acceptées.
> Mr Rousseau,
> Comme vous le savez, cet accord, pour être valable, doit être signé
> par toutes les organisations syndicales.
> Je vous propose de nous retrouver, à votre convenance, jeudi 8 ou
> vendredi 9 sur le site de Chapareillan, pour vous soumettre le
> document dèjà signé par les autres organisations syndicales.
>
> Cordialement
> Patrick Corcessin

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES