Elections régionales 14 et 21 mars 2001 Nous nous engageons pour soutenir les listes « Ensemble pour des régions à gauche, solidaires, écologistes et citoyennes »

La CAF, comme le Pôle Emploi, ou l’hôpital public, est au
bord de l’explosion.
Est-ce étonnant ? Le chômage, en un an, a grimpé de plus de 30% en
Rhône-Alpes et chacun d’entre nous a de la famille ou des amis touchés.
L’ultralibéralisme a poussé jusqu’à un point de non retour la logique du
système capitaliste qui n’existe que pour produire des riches toujours plus
riches et des pauvres toujours plus pauvres et nombreux. Il est passé
comme Attila sur les champs des acquis sociaux conquis de haute lutte qui
protégeaient les travailleurs et les familles populaires. A coté des
chômeurs, il a crée une autre catégorie -y compris à la CAF-, celle des
travailleurs pauvres éligibles à cette parodie de « justice sociale » qu’est le
RSA. A tous il crie : « malheur aux malades, aux gens modestes, aux
étrangers, aux jeunes… ! »
Si pour beaucoup d’entre nous, il est si difficile de venir
au travail chaque matin, ce n’est pas seulement à cause
des bouchons, ou des pannes de TER.
C’est aussi à cause de l’épuisement, du stress et des tensions, des heures
supplémentaires et de la fatigue qui s’accumulent… A cause de ce malaise
qui grandit quand on voit les difficultés rencontrées par nombre de nos
allocataires et la dérive de nos missions de service public. Appliquer les
dizaines de conditions de séjour de plus en plus discriminatoires pour les
personnes déjà en grande difficulté laisse songeur, quand on voit les
capitaux circuler sans entrave sur tous les marchés du monde ! Traquer le
petit euro planqué dans le livret A d’un bénéficiaire de RSA laisse un goût
amer, quand on a entendu le matin à la radio que M. Proglio accepterait,
peut-être, de ramener de 250 à 200 millions la modeste rémunération
qu’il va percevoir pour mettre le service public d’EDF au service de Véolia,
son groupe privé !
Sentiment d’un monde absurde où il faut faire des heures supplémentaires
alors que chaque jour il y a 3000 demandeurs d’emplois nouveaux !
Colère, quand, au final, on nous annonce 0,5% d’augmentation de la
valeur du point en juillet 2010 pour solde de tout compte, au prétexte qu’il
n’y a plus d’argent dans les caisses publiques – sauf pour les banques ou
les constructeurs automobiles arrosés par Sarkozy, lesquels, sitôt l’argent
empoché, s’empressent de déposer le bilan et de faire un plan social !
Agents de la CAF, avec ou sans engagement militant
syndical, associatif ou politique, nous n’acceptons pas les
tentatives de division des milieux populaires et de criminalisation de
certaines catégories. La « lutte contre la fraude », érigée en priorité par le
gouvernement ne doit pas masquer la réelle détresse du plus grand
nombre. Les vrais gros requins qui pillent par milliards d’euros, on sait où
les trouver, mais ceux-là sont récompensés par des « bonus » !! Pour nous,
comme pour les allocataires pour lesquels nous travaillons, il y une même
urgence : retrouver l’espoir qu’un jour la société ne marchera plus sur la
tête ! Que chacun puisse vivre de son travail et non en survivre ou en être
malade ! Que chacun puisse se loger correctement et avoir droit à la
protection sociale quand il est malade ou en difficulté !
7
Voilà pourquoi nous nous sommes engagé-e-s comme
candidates ou comme soutiens à la liste « Ensemble pour
des régions à gauche, solidaires, écologistes et
citoyennes »* :
– Nous ne voulons pas que la politique antisociale et réactionnaire de
Sarkozy et de son Gouvernement soit sous traitée dans les régions
avec à la clef de nouvelles restrictions sur la réhabilitation des
quartiers, les transports publics, la formation de nos enfants, les
lycées, la culture…, pendant que quelques grandes entreprises privées
raflent la mise en encaissant des subventions publiques avant de
délocaliser et de licencier !
– Nous voulons une gauche de transformation sociale qui n’ait pas
comme seul horizon « l’aménagement » de ce système.
Ensemble, engageons nous !
Vous aussi, rejoignez le comité de soutien aux listes
« Ensemble pour des régions à gauche, solidaires,
écologistes et citoyennes ».*
Sylvette Rochas, Odile Bedeau, candidates sur la liste
Maria Sulli, Alain Lavy, Laurence Arnaud, Monique Turi, Fabien Audinos,
Brigitte Kioulou Dropsy, Joelle Vitestelle, Josiane Fortune, Chantal
Paganelli …, premiers soutiens.
Nom /Prénom Tél. et /ou @mail Signature
Acceptez-vous
que votre nom
soit publié ?
A remettre aux candidates où aux membres du comité de soutien.
*Dans l’Isère, la liste « Ensemble… » est présentée par le Front de Gauche [Parti
Communiste Français, Parti de Gauche, Gauche Unitaire, Pour une Alternative à Gauche
38] et le Parti Communiste des Ouvriers de France. Y sont associé-e-s des représentante-
s du mouvement social et associatif.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES