MOLEX: Un premier tour de chauffe pour le médiateur

mercredi 19 août 2009, 11:34

Un premier tour de chauffe pour le médiateur

Par CMa. – Lien permanent

200908191324_zoom.jpg

C’était un premier contact. Francis Latarche, médiateur nommé par Christian Estrosi, ministre de l’Industrie, dans le conflit Molex, était, hier après-midi à la mairie de Villemur-sur-Tarn où il a rencontré dix représentants de l’intersyndicale de l’entreprise, en présence du premier-adjoint au maire, Pierre Guercy.

Francis Latarche a franchi le seuil de la mairie au-dessus duquel la banderole « Non à la fermeture de Molex » témoigne de la détermination collective. Et une trentaine de salariés de Molex sont restés pendant plus de deux heures sur le parvis de la mairie pendant la première rencontre du médiateur dont il ne fallait pas attendre grand-chose.

Avant la réunion, Francis Latarche avait rappelé comment il agit selon les consignes du ministre de l’Industrie et de l’Élysée et comment sa mission est avant tout de « rapprocher les parties » et de « calmer le jeu ».

Dur, dur est ce challenge. C’était le sentiment général qui prévalait hier après le tour de table syndical. À la sortie, Denis Parise, secrétaire du comité d’établissement était circonspect quant à la marge de manœuvre du médiateur qui, à ses yeux, a l’air de ne pas écarter le plan social de la direction. Le représentant CGT reste droit dans ses bottes pour les revendications : » Maintien de l’outil de travail, indemnités de licenciement, respect des conditions d’information du comité d’entreprise, application du code de performance du pacte automobile qui nécessitera que la direction de Molex démontre que les coûts dans des usines de Chine et des USA sont moins chers qu’ici. »

La secrétaire du CE a aussi rappelé le désir des salariés de rentrer sur le site (l’usine est fermée depuis deux semaines sur décision de la direction pour des raisons invoquées de sécurité), d’être payés depuis que la reprise du travail a été votée, le 6 août et leur refus de voir partir les stocks bloqués depuis début juillet.

Denis Parise ne cache pas sa méfiance vis-à-vis du gouvernement. La direction de Molex doit avoir des contacts, aujourd’hui, avec les services de l’Élysée et au ministère de l’Industrie. Le médiateur aurait confié à des interlocuteurs syndicaux que Christian Estrosi « appréhende » les contacts avec les responsables américains de Molex.

Francis Latarche espère rencontrer avant la fin de la semaine Eric Doesburg, responsable du développement chez Molex. Mais il ne s’attend à réunir les parties autour d’une table avant la fin du mois, soit après le rendez-vous d’un haut dirigeant de Molex avec Christian Estrosi. Le médiateur se donne un mois pour tenter de trouver un accord. Le compte à rebours a commencé.

Source : La Dépêche

Pour en savoir plus, vas sur le blog  MOLEX VILLEMUR DOIT VIVRE en cliquant ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES