Molex : « difficile » début de médiation

Mother Board (20 Pin), Floppy and HD/CD/DVD De...
Image via Wikipedia

Libération

CONFLIT SOCIAL. «Ça ne va pas être facile.» C’est dans ses termes que Francis Latarche, 63 ans, le médiateur nommé par le Ministre de l’industrie dans le conflit entre la direction américaine et les salariés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne), a débuté sa mission. Ce retraité de la Direction départementale du travail de la Haute-Garonne ne cache pas que  l’expérience acquise dans la résolution de conflits sociaux-grève des routiers en 1995, Air Littoral et les transports urbains de Toulouse en 1997-, lui sera nécessaire.

Après une journée passée à étudier le dossier à la Préfecture, Francis Latarche est rentré dans le vif du sujet en rencontrant les délégués syndicaux hier à la mairie de Villemur-sur-Tarn. «L’objectif est d’abord de déterminer les marges de négociation possibles avec chacune des parties, estime-t-il. En tenant compte des différences de culture dans ce dossier : avec les américains la discussion est plus directe, chez nous il faut passer des étapes.»

Devant la mairie, une trentaine de salariés est venu accompagner cette première réunion. «Sarkozy s’est fait mousser en demandant la reprise du dialogue social après la fermeture de l’usine, décrétée par la direction le 07 juillet dernier, commente Patrick, l’un d’entre eux. Maintenant on va voir ce que cela donne.»

Une heure et demie plus tard la réunion s’achève. Malgré l’ambiance qualifiée de «cordiale», les représentants syndicaux sont soucieux. En plus des participants, Christian Estrosi l’hyperministre de l’industrie s’est en effet invité à la négociation. «L’entretien a été interrompu par son appel sur le portable de Francis Latarche pour lui dire que le maintien de l’activité sur le site allait être difficile, raconte Guy Pavan, délégué CGT. Et donc qu’il fallait se diriger vers le plan social. Ça a jeté un froid.»

Difficile ?« Vrais», a répondu Francis Latarche qui ne veut pas pour autant qualifier sa mission «d’impossible.» «C’est plus difficile que prévu», précise-t-il. Le prochain rendez- vous aura lieu avec la direction de Molex en fin de semaine. J’espère ensuite pouvoir mettre tout le monde autour de la table. La durée de la médiation est limitée à un mois. Si il n’y pas d’accord je n’aurais plus qu’à faire des recommandations aux différentes parties.»

J-M.E

Reblog this post [with Zemanta]
Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES