CMB-GDC à Pontcharra(Isère): 1 heure de délai pour le licenciement de 25 salariés !

200506 - Pont de Poncharra sur l'Isère
Image via Wikipedia

« On ne jette pas à la rue les salariés comme ça ! »


Le 24 juillet 2009, c’est par une note de service remise à 11 heures au délégué du personnel par la secrétaire de direction, que les salarié des Constructions mécaniques Bernard -à Pontcharra (38)-

ont appris qu’  » « … à compter du vendredi 24 juillet 2009 à 12 heures, les sociétés CMB-GDC seront fermées et l’ensemble du personnel licencié ».

Cela faisait plus de trois semaines que l’employeur (Mr De Carvalho) n’avait plus été vu dans l’entreprise. De nombreux documents avaient été emportés lors de ses derniers passages.

A son adresse personnelle, son nom n’est plus sur sa boite à lettre …

La Direction du travail n’était même pas informée… Rien non plus, dans un premier temps, au greffe du tribunal de commerce !

« Nous ne voulons pas nous laisser faire ! »

La mobilisation s’est rapidement organisée autour des militants CGT de l’entreprise, du syndicat Cgt Tyco Electronics à Chapareillan de l’Union Locale Cgt du Grésivaudan.

A la CMB, les inquiétudes portent, bien sur, sur le paiement des salaires, mais aussi sur l’avenir des 25 salariés de l’entreprise et de leurs familles.

Où retrouver du travail quand les usines – grandes ou petites – ferment ou licencient les unes après les autres : des papeteries aux usines métallurgiques et à la sous-traitance automobile… ?

Ce n’est pas aux salariés de payer la note !

Depuis des années, les salariés de la CMB comme tous les autres salariés n’ont cessé d’accumuler les sacrifices sur les salaires et les conditions de travail… Pour, au bout du compte, se retrouver à la rue, jetés comme des malpropres !
Ils ne sont pas seulement victimes d’un patron indélicat.
C’est tout le système de la production capitaliste, de la course au profit maximum, des grands groupes et la sous-traitance qui est en accusation.

La solidarité est notre seule arme !

Dans la vallée comme dans l’ensemble du pays (Continental, GoodYear, Alcatel-Lucent, New Fabris,…), tous les ouvriers et les travailleurs, confrontés à la même situation, se battent avec acharnement : contre les licenciements et pour arracher aux patrons licencieurs les indemnités les plus élevées possible !

Petites ou grandes boites, ne restons pas isolés ! Battons-nous tous ensemble !

Reblog this post [with Zemanta]
Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES