MOLEX EN LUTTE: LE DIRECTION EMMENE SYNDEX EN REFERE!

Des nouvelles venant du délégué syndical Cgt de MOLEX:

je joins également le tract que nous avons distribué hier lors du rassemblement devant la préfecture pour soutenir le cabinet Syndex.

pour nous le rendu du jugement tombera le 29 janvier.

bon courage.

un salut fraternel à tous les camarades.

CGT – CFDT – CGC – FO – CFTC le 14 janvier 2009

MOLEX Villemur

VIRES et ASSIGNES EN JUSTICE ??

C’est un comble !!

Alors que les salariés de Molex Villemur ont appris le 23 octobre 2008 la fermeture de leur site entraînant plus de 300 licenciements, qu’ils se battent pour en connaitre les raisons économiques (l’entreprise de Villemur réalise pour l’année 2008, 1,2 millions d’euros de bénéfices net après avoir réalisé 0,6 millions d’euros en 2007 et que le Groupe fait 215 millions de dollars de bénef avec une augmentation de 36% des dividendes aux actionnaires ), que le Comité d’Entreprise a mandaté le cabinet d’expertise SYNDEX pour l’assister dans l’analyse des comptes pour vérifier les dires de la Direction selon lesquels la compétitivité de la division automobile du groupe MOLEX serait en difficulté sans la fermeture du site de Villemur, la Direction assigne le cabinet SYNDEX en référé au tribunal de Paris, au motif que les questions posée par celui-ci sont trop importantes et que certaines n’ont rien à voir avec la fermeture du site de Villemur.

Les salariés représentés par les organisations syndicales y voient surtout la tentative de la Direction de se soustraire à ses obligations d’information du CE et du personnel, tant dans la lecture du livre 4, censé expliquer les raisons économiques de la fermeture de Villemur pour sauvegarder la compétitivité du groupe Molex, les réponses de la Direction (quand il y a eu réponse) ont été des « non réponses », voire des silences.

Une des raisons qui revient souvent dans l’argumentation de la Direction Molex, est que la demande est couverte par « une loi fédérale Américaine », bla.bla.bla….

Villemur est en France et ce sont les lois Françaises qui s’appliquent. La charte d’éthique du groupe MOLEX, qui stipule le respect des lois de chaque pays où Molex est implanté doit donc s’appliquer.

Pour les organisations syndicales et les salariés, cette assignation leur est directement adressée, via le cabinet d’expertise SYNDEX, pour tenter de leur faire accepter l’inacceptable.

Une pétition signée par 90% du personnel, montre que le soutien du personnel au cabinet SYNDEX est sans équivoque dans la mesure où ce cabinet ne fait que retranscrire dans ses questions les interrogations des salariés.

Nous comprenons que les questions dérangent la Direction dans la mesure où le CE a déposé plainte auprès du procureur de la république pour délit d’entrave aux prérogatives du CE.

En effet, le CE doit avoir les mêmes informations que les actionnaires, conseil d’administration ou tout autre organe de Direction.

A titre d’exemple, l’une des demandes du cabinet SYNDEX, qui assiste le Comité d’Entreprise et les salariés est la présentation du délibéré du conseil d’administration ou autre instance propre aux lois Américaines, notifiant la fermeture du site de Villemur.

Sur ce point, la Direction se cache sous les lois fédérales Américaines. FACILE !!

Il est très aisé de comprendre que, pour la Direction, la présentation de ce document pourrait prouver que la décision de fermeture du site de Villemur est bien antérieure au 23 octobre 2008 (au regard de la plainte du CE auprès du Procureur de la République, pour délit d’entrave : ce n’est pas bon pour elle).

Dans ce contexte, les salariés et leurs représentants comprendraient mal qu’un tribunal puisse accéder aux exigences de « patrons criminels » (pour nous, mettre 300 salariés et leur famille à la rue est un acte criminel, dès lors que l’entreprise et le groupe dégagent d’énormes bénéfices) dans le seul but de les dédouaner de leurs responsabilités.

Les salariés de MOLEX Villemur ne comprendraient pas que pour sauvegarder la compétitivité de l’entreprise on laisse transférer la production dans un site en Slovaquie qui n’a pas la compétence requise, puisque ce sont ces mêmes salariés qui ont formés sommairement les travailleurs slovaques et que c’est à ces mêmes salariés que l’on demande d’aider aux transferts et au suivi des productions délocalisées avant leur licenciement. ON CROIT REVER ??

Les salariés de MOLEX Villemur ne comprendraient pas qu’un tribunal puisse décider à leur place des questions qui seraient acceptables ou non pour la Direction:

  • ce sont eux qui sont virés,

  • ce sont eux qui décident des questions à poser à la Direction.

C’EST A LA DIRECTION D’Y REPONDRE, PAS A UN TRIBUNAL !!

Les salariés de MOLEX Villemur, avec leurs organisations syndicales, ont fait preuve jusqu’à présent de responsabilité et d’un civisme que personne ne peut reprocher.

Il serait regrettable qu’un jugement vienne en aide aux FOSSOYEURS de l’emploi et entraine les salariés de Molex Villemur dans des actions qu’ils ne souhaitent pas.

Les salariés et les organisations syndicales font confiance à la justice de notre pays et ne veulent pas croire qu’une justice de classe existe encore.

La Direction de MOLEX a décidé de fermer le site de Villemur et l’a annoncé le 23 octobre 2008, alors que fin juillet 2008, à renfort de « petits fours » et de projection vidéo elle annonçait, devant l’ensemble du personnel, que nous étions primés dans le GROUPE MOLEX pour la qualité de notre travail ainsi que pour notre qualité de service logistique, que PSA notre principal client nous avait classé, lors d’un audit réalisé peu de temps avant , à la 2ème place de leurs fournisseurs malgré l’absence de stratégie industrielle.

Alors aujourd’hui, si l’ensemble des salariés demandent des explications et posent des questions via le cabinet d’expertise SYNDEX qui assiste le CE, c’est parfaitement légitime.

C’est à la Direction de prendre ses responsabilités et d’y répondre !

Commentaires Cgt TEF SAS: les bruits qui circulent dans l’entreprise que SYNDEX des Molex ont été débouté est fausses; encore une fois nous vous renvoyons à notre article intitulé :« La rumeur: CQFD »

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES