Encore de mauvaise nouvelles de Tyco Evora Portugal.

Diário Digital – Lisboa,Portugal
Mercredi 7 janvier 2009/13H30

Tyco veut se débarrasser de 536 travailleurs dans l’Alentéjo.
La direction de Tyco Electronic, le plus grand employeur industriel de la région de l’Alentéjo, prétend vouloir suspendre le contrat de travail d’un tiers des salariés de l’établissement de Evora. Le projet de la direction de l’entreprise a été communiqué ce mercredi lors d’une réunion avec les représentants syndicaux de l’usine « alentejana ». Le projet, selon le reportage de Antenne 1 (chaine télé national), est justifié par une baisse de 35 % des commandes de composants électriques des clients de l’industrie automobile. D’autre part, en raison de la crise du secteur, l’entreprise avait déjà suspendu la production durant quelques jours au mois de décembre. Maintenant revenus en activité, 536, des près de 1 500 salariés travaillant dans l’usine « alentejana », ont la crainte de voir leurs contrats de travail suspendu pendant six mois. Durée à laquelle la loi prévoit une garantie de salaire. Selon des sources syndicales, le projet proposé par la direction de Tyco de Evora n’aura pas une application immédiate. Les négociations avec la direction de l’entreprise devraient durer jusqu’à fin janvier.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES