Info PSE du délégué syndical FO section syndicale de Pontoise

A Pontoise, le 30/09/2008

INF.O PSE – INF.O PSE – INF.O PSE – INF.O PSE – INF.O PSE

Synthèse de la réunion CCE du 23 septembre 2008

Lors de la réunion de CCE du 23 septembre 2008, les représentants titulaires CCE ont adopté, à l’unanimité, en préambule, une résolution afin de donner mandat à Martine CAUSSIN, Secrétaire CCE, pour le représenter en justice, pour toute action judiciaire au nom du CCE et qui serait justifiée par la situation et son évolution. Christophe TOURARD, Secrétaire adjoint CCE, est aussi mandaté.

Afin de sauvegarder les droits des salariés, le CCE a informé le Président CCE, Monsieur CLABE, qu’en tout état de cause le cabinet SYNDEX sera désigné en qualité d’expert pour le CCE lors de la suite de la réunion suspendue ce jour, si toutefois le tribunal ne faisait pas droit à la demande du CCE.

La réunion est déclarée suspendue suite au vote unanime de l’ensemble des élus titulaires CCE.

La procédure initiale d’assignation au tribunal de la direction TEF, par le CCE, est donc relancée suite à la résolution de ce jour.

Une demande d’audience en référé d’heure à heure a donc été faite par l’avocat du CCE, Maitre LEJARD. L’audience aura lieu mercredi 1er octobre 2008 à 10H30 au TGI de Pontoise.

Mouvement de grève des 3 sites TEF

Très grosse mobilisation des salariés, tous sites confondus (Val de Reuil, Chapareillan, Pontoise), toutes catégories confondues (Cadres et Non-cadres) tout au long de cette journée.

D’autres actions devront être menées, dans les mois à venir, afin de défendre nos droits et nos emplois. Tous les représentants du personnel, toutes instances et tous syndicats confondus continueront d’œuvrer et se battre dans ce sens avec le soutien de tous (salariés concernés aujourd’hui… mais aussi ceux concernés demain).

Information sur le PSE 2008 remis au CCE le 04 septembre 2008

But de cette réorganisation, d’après la direction Tyco Electronics : concentrer la production de la zone EMEA sur un nombre plus restreint de sites (footprint) tout en rationnalisant les produit/process par centre de compétence. ???

Stopper les pertes opérationnelles accumulées sur les 3 dernières années (2005/2007), en France, qui s’élèvent à 24 millions d’euros (sources non détaillées direction TEF) et éviter les pertes supposées sur les années suivantes…

Il est indiqué dans ce PSE que les services supports à la production, sur Pontoise, seront impactés par suppression de postes avec :

  • 14 postes à la Logistique,

  • 7 postes à la Finance,

  • 4 postes aux Ressources Humaines,

  • 1 poste aux Services Généraux,

  • 3 postes aux Achats,

  • 4 postes à la Qualité,

Soit un total de 33 postes.

4 postes de Chapareillan non supprimés seront rattachés administrativement à Pontoise (Home Office).

228 postes supprimés à Chapareillan et 259 postes supprimés à Val de Reuil, en sus des 33 postes supprimés à Pontoise. Soit un total de 520 postes supprimés chez TEF + fermeture du site de production de Berga (Espagne).

But de ce plan d’après les représentants FO notamment : permettre à Tyco Electronics de restructurer la production en Europe afin d’optimiser les coûts et dégager ainsi plus de bénéfices pour les actionnaires.

A ce jour, nos dirigeants France ainsi qu’Europe, ne nous ont pas démontré la non-rentabilité des sites de production français et/ou espagnols.

En effet, aux travers des documents remis à ce jour pour le PSE ou de la présentation faite au comité de groupe européen le 03 & 04 septembre dernier, la direction Tyco Electronics n’a toujours pas transmis d’informations détaillées et motivées amenant à leur conclusion.

Tyco Electronics se doit de nous traiter dignement. Son code d’éthique lui impose : respect des salariés et des lois ainsi que transparence dans ses actions.

Monsieur John DONAHUE, Président Global Automotive Division, a rappelé dans sa déclaration du 04 septembre 2008, que ce projet serait mené de façon à minimiser l’impact social sur les salariés touchés par ces suppressions. Ce même langage a été tenue par l’ensemble de la direction présente aux réunions du comité de groupe européen les 03, 04 et 19 septembre 2008.

A ce jour, tel n’est pas le cas !!!

Pas d’information motivée justifiant la pertinence de plan de la part de TYCO Electronics !!!

Il est donc important de continuer à se mobiliser afin de faire tout ce qui est possible pour sauvegarder nos emplois et nos sites.

Toute information permettant de démontrer que les causes de cette réorganisation ne sont pas celles énoncées par la direction, est la bienvenue. Vous pouvez la transmettre par e-mail à infopsetef@free.fr, fax : 0955644195, téléphone : 0613050949. La discrétion des sources sera assurée. Par prudence, ne pas utiliser la messagerie ou les lignes téléphoniques TEF.

Synthèse des réunions 2008 du comité de groupe européen TYCO Electronics

Synthèse des faits en relation avec le plan de restructuration EMEA et le PSE TEF, lors des réunions du comité de groupe européen TYCO Electronics (comité regroupant l’ensemble des pays EMEA, représenté par Franck LECOMTE, délégué syndical FO Pontoise pour TEF) entre mai et septembre 2008

Lors de la réunion ordinaire (1 réunion de prévue par an) du comité de groupe européen (European.Works.Council), au mois de mai 2008, nos responsables EMEA ont présenté les objectifs globaux à atteindre au niveau EMEA, pour notamment l’AUTO.

Belles présentations, beaucoup de graphiques et chiffres sur les objectifs à atteindre… Mais à la question : « quels sont les moyens (investissements, formation, nouveaux projets, machines ou outils, personnel) que vous mettez en œuvre, pour chaque filiale EMEA, pour y parvenir ? »… Pas de réponse et pas de présentation !!!... Rien n’était prévu en termes de présentation, et pour cause !!!… Le processus de fermeture des sites français et espagnol était certainement déjà en route…

Comment FO en arrive à cette hypothèse ?… C’est simple :

Lors de la dernière réunion du EWC, le 03 & 04 septembre 2008, était présenté par la direction TYCO Electronics EMEA, le plan de restructuration européen TYCO Electronics, entrainant la programmation de fermeture totale des sites de production Val de Reuil et Chapareillan + la suppression de postes de services supports à la production à Pontoise (620 postes selon le communiqué de presse TYCO) et fermeture totale du site de Berga en Espagne. Lors de cette réunion, une simple information, sous forme de présentation PowerPoint, a été faite par la direction EMEA. Aucune consultation n’a eu lieu. Les documents présentés ont été remis aux représentants E.W.C quelques jours après la réunion.

Lors de la réunion du comité restreint (steering committe) au EWC, qui s’est tenue le 19 septembre dernier, la direction EMEA voulait recueillir l’avis du comité restreint sur le projet présenté le 03 & 04 septembre.

Aucun avis n’a pu être rendu par ces représentants, par manque de réelle consultation (phase pourtant obligatoire prévue dans la procédure européenne). Une demande de documents avec informations pertinentes et motivées a été faite à la direction EMEA. Une liste de question lui sera transmise cette semaine.

Mais la direction EMEA considère avoir tout de même tenu valablement la consultation et déplore l’incapacité à rendre un avis des représentants E.W.C.

A la question : « sur le PSE présenté par TEF, 520 postes sont supprimés au lieu de 620 dans l’annonce Tyco Electronics à travers les médias. Pourquoi cet écart ? » Réponse de la direction EMEA : « chiffre arrondi à 620 personnes établi 3 mois avant l’annonce (soit début juin) par la direction EMEA, chiffre qui devait rester en accord avec l’annonce à diffuser dans les médias. Révision a ensuite été faite avec la direction TEF et EMEA pour « affiner » ce plan » !!!.

Nos directeurs ont-ils été impliqués et depuis quand ? La direction EMEA a ajouté : « ce plan a fait l’objet d’une étude très minutieuse et poussée menée par une grosse équipe d’experts » !!! Ce genre d’étude poussée et minutieuse demande du temps… Un projet de cette envergure ne s’établit pas en 48H chrono sur un coin de bureau… Donc au mois de mai 2008, la direction EMEA savait pertinemment ce qui allait arriver en France et en Espagne !!!Mais en aucun cas elle a donné, comme cela aurait du être le cas, l’information aux représentants EWC !!!

Nous continuerons à vous informer par tracts et affichage

TOUS ENSEMBLE défendons nos emplois et nos sites

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES