! INTERVENTION REUNION UD DE RENTREE LE MARDI 9 SEPT 2008



Contrairement aux camarades de la plateforme chimique, pour TYCO il y a péril en la demeure.

SACRIFIE SUR L’AUTEL DES BENEFICES DES LICENCIEMENTS ECONOMIQUES/ C’EST UNE DELOCALISATION AVEC DES LICENCENCIEMENTS BOURSIERS! NE NOUS TROMPONS PAS!


L’usine Tyco Electronics basée sur la commune de Chapareillan en Isère, située au nord de la Vallée du Grésivaudan vient d’apprendre après la presse la volonté du groupe Tyco Electronics de la fermer: 228 salariés dans une commune de 2000 habitants d’ici la fin de l’année. Stupeur et effroi chez les salariés, les habitants de la commune, ainsi que dans la vallée du Grésivaudan.



L’usine TYCO de Chapareillan est issue de la fusion/ absorption de l’entreprise PRONER-COMATEL en 2001 avec ses 370 salariés. 7 ans après il n’en reste plus que 233 salariés.



L’usine de Chapareillan a été intégré dans une entreprise qui s’appellera désormais Tyco Electronics France SAS chapeauté par une Holding TYCO ELECTRONICS (1050 salariés), dont fait partie SIMEL à Gevrey-Chambertin, IDENTO à l’espace COMBOIRE à Grenoble.

Au rachat TYCO a été « clair » sur sa politique de développement: aucun produits nouveaux ne sera fabriqué en france.

En 2001, racheté dans la tourmente des scandales financiers des grandes entreprises américaines TYCO, par son président Denis KOSLOWSKI est accusé de 28 chefs d’accusations par la (SEC et l’Etat américain) dont abus de biens sociaux, détournement d’argent; impôts non payés au fisc américain etc…

Condamner à 28 ans de prisons, c’est en 2006 que TYCO négocie ses dettes avec les class actions pour un montant de 144 milliard de dollars! Pour payer ses dettes, TYCO mettre en place une restructuration drastique de ses usines, avec des milliers d’emplois supprimés dans le monde et au final c’est bien les salariés dans leur ensemble qui vont payer cash les dettes massives du groupe/



En 2006, ayant apuré comme il disent toutes les dettes, ils ressortent un vieux plan (des années 1999-200) de démantèlement du conglomérat au profit de 4 entités qui seront coté en bourse. Un premier plan mondiale de restructuration est mis en place pour démarrer les mises en bourse en 2007.

Aunsi, l’annonce de fermeture de 2 usines en france Val de Reuil dans l’Eure, Chapareillan dans l’Isère, une en espagne Berga, et la réduction d’effectifs sur 2 usines en espagne (Barcelonne et Moncada) c’est 850 emploi supprimés don 520 en france: 228 à Chapareillan (Isère situé dans la vallée du Grésivaudan), 298 à Vla de Reuil (Eure) et 33 à Pontoise (OISE) qui est le siège social.

Nous subissons donc de plein fouet le vaste plan de restructuration mondial de TE pour tout simplement comme le dit MrTOM LYNCH: « ces mesures sont une étape supplémentaire d’une initiative stratégique plus large annoncée l’an dernier pour rationaliser nos opérations et améliorer notre productivité dans tous nos secteurs d’activités ».

Voici sans embage les raisons qui en france ne sont pas des raisons économiques de licenciements mais bien une délocalisation avec des licenciements boussiers!

Dans la situation actuelle, ce que l’on nous présente, rien de nouveau:

  • reclassement dans le groupe:

  • une quarantaine de pages, avec des emplois allant des USA, en passant par la CHINE, l’AZERBAIDJAN, la TURQUIE, la SLOVENIE/ ROUMANIE/ TCHEQUIE? CHILI comme cel une centaine de pays de par le monde RIEN A ATTENDRE DE CE COTE LA!

  • dans l’état de sinistre, sur le plan de l’industrie, des emplois dans la vallée du Grésivaudan ce n’est pas les bientôt 1500 à 200 emplois qui peuvent être supprimés chez TYCO/ASCOMETAL/LES PAPETERIES DE LANCEY/UGIMAG/NXP etc.. qui maintiendra le marché de l’emploi comme il disent.

  • Création d’entreprise: quel « créateur d’emplois » va venir à Chapareillan, alors qu’il n’y aura plus de tissu industrielle? Qu’en est-il des friches d’ATO FINA à Brignoud, de celle de BONMARTIN et les exemples sont nombreux où rien n’est venu ?

    Nous lançons donc un appel à tous les créateurs d’emplois qui voudront bien venir nous sauvez!

  • Les cellule de reclassements: machine à pompe à fric, qui ne servent plus à rien puisqu’il n’y a plus d’entreprise! Combien de salariés de Bonmartin, des papeteries, de Ato-FINA , de ASCOMETAL licencier comme des chiens ont retrouvés du travail? Dans quelle état psychologique, de santé sont-ils eux, leur famille, leur proche?

De tous cela on n’en veut pas! Cela ne marche pas ou plus!

Le syndicat Cgt TEF SAS pense, mais pas tout seul, que ça va être une lutte de longue durée qui va faire appelle à la SOLIDARIT2 dans les usines de TYCO, des ENTREPRISES de la vallée, et plus largement au sous-traitants, aux populations de la vallée touchées de plein fouet par ses fermetures et licenciements.

Le syndicat Cgt TEF SAS apprenant la nouvelle le jeudi 4 septembre 2008 vers 17heures., s’est immédiatement rassemblé, pour aller directement dans l’usine pour assister tous les salariéEs qui avait reçu un coup de massue

Le jeudi vers 10 heures la Cgt et cela pour toutes les équipe de jours, de matin, d’après midi, de nuit et de Wend est allée au charbon:

  • prendre la température et parler et faire parler les salariés

  • mettre la dimension psychologique et morale au coeur des salariés; exemple de toutes personnes manifestant des problèmes psychologique

  • dire qu’il fallait parler, entre soi, dans les familles, avec les proches

    Samedi et dimanche nous avons rédigé deux tracts à l’attention de tous les salariés du groupe. Il a été distribué dans la nuit de dimanche et avertissait en particulier de 3 AG le matin, le soir et la nuit.

    NOUS NE PAIERONS PAR LEUR CRISE!

    LEUR PROFITS C’EST…………TOUJOURS PLUS!

    NOS VIES C’EST………………….TOUJOURS MOINS!

    Ces trois AG ont été réalisées, le syndicat a pu refaire à tous la chronologie des évènements, ainsi que donner les infos minimes qui étaient en notre possession. A l’AG de 19 heures, la direction avait repris du poil de la bête, en mettant la pression sur les deux délégués Cgt présents;

    Le responsable du site, avec le RH ont même fait venir un huissier de justice, pour faire constater qu’un délégué ne portait pas de chaussures de sécurité ….voilà où passe, aussi l’argent de TYCO qui fait des milliards de BENEFICES!

Samedi matin nous rencontrions, à notre demande MrBosa le maire et ses adjoints, qui nous informait qu’il convoquait un Conseil Municipal Extraordinaire le vendredi 12 septembre 2008

Allocution lue par le Délégué Syndical Cgt Tyco Electronics France SAS, en interruption de séance du Conseil Municipal extraordinaire de Chapareillan le vendredi 12 septembre 2008.

——————————————–Ώ——————————————–

BONUS

Pistes de réflexions:

  • n’étant pas majoritaire dans les instances, seulement élu CE et DP à Chapareillan; Jluc Saussaye DSC Cgt tef sas à l’usine de Val de Reuil,

  • sachant que le CEE majoritaire CFE-CGC, CFTDT et CFTC (avec une intersyndicale CFE-CGC, CFTDT et CFTC sur l’usine de Chapareillan, n’a pas la volonté ferme, affiché de combattre à la base la pérénité des usines, en portant l’affaire devant le juge:

  • Comment la Cgt TEF SAS reconnues par les salariéEs active et interlocuteur face à la direction peut emmener l’affaire devant le juge pour, avec l’appui des rapports d’expertises comptable des cabinets SECAFI et SYNDEX:

  • faire la démonstration que l’entreprise fait des bénéfices (6 millions d’Euros en 2007), avec une trésorerie de 144 millions d’Euros ( à l’apppui les rapports des experts au CCE)

  • montrer ( et ça c’est facile) que cette annonce de fermeture de 3 usines en Espagne et en France (850 salariéEs) n’est qu’une délocalisation avec des licenciements boursiers ne visant qu’à augmenter encore plus les profits des dirigeants et des actionnaires

  • Connaitre exactement les marges de ventes des produits que nous vendons à TELAG qui lui les vends aux clients finaux(VALEO, YASAKI en fait, quasiment exclusivement aux équipementiers de rang 1)

  • connaître par là même les vraies performance économiques de l’entreprise française,

  • prendre la dimension européenne de ce qui se passe dans les autres filiales Europe, Meadle-East et Africa) etc…etc…

——————————————–Ώ——————————————–

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES