Manif Union Locale Cgt du Grésivaudan 20 juin 2007

Déclaration Union Locale du Grésivaudan à la manifestation du 20 juin 2007 à Froges.

Mesdames, messieurs, chers amis, chers camarades,

nous vous remercions d’avoir répondu à l’appel de L’Union Locale CGT du Grésivaudan

L’UNION LOCALE CGT vous alerte depuis plusieurs mois sur la situation de l‘emploi et sur l’avenir de la vallée.

Comme au niveau national, les conflits sociaux, les licenciements, les délocalisations, les fermetures d’usines, se multiplient.

Aujourd’hui ces licenciements, ces délocalisations, ces fermetures sont utilisés comme un moyen de chantage pour extorquer de nouvelles concessions aux salariés, qui sont devenus la variable d’ajustement des entreprises.

Ce sont ces choix financiers (le toujours plus de profits), à l’œuvre dans le Grésivaudan, qui ont conditionné les fermetures d’usines et qui aujourd’hui encore conditionnent l’avenir des entreprises qui restent.

Les traductions en sont dramatiques pour la population du GRESIVAUDAN.

Au fil des années, nous avons vu les fermetures de :

JBMorel, La Ouatose, Bonmartin, SODIPAN, Papeteries du Domeynon, Papeteries de la Gorge à Domène, Atochem, les ateliers des Wagons, la SATMA à Froges, Ugimag à Crolles, Jamet, Moulin Vieux , Mib à Pontcharra, Alpestyl à St Vincent de Mercuze etc…

Cette liste n’est pas exhaustive et s’allonge chaque année !

Aujourd’hui, c’est le tour de LAF (53 emplois qui disparaissent), les Papeteries de Lancey qui subissent, après bien des précédents, leur 2ème plan de licenciements en un an (60 emplois perdus), Freescale et NXP 400 emplois supprimés etc….

Arrêtons ce massacre !!

La politique ultralibérale pratiquée au nom de l’emploi à coup de cadeaux fiscaux (64 milliards d’Euros d’argent public versés sans aucun contrôle en 2006), et les exonérations de cotisations sociales ont fait la démonstration de leur inefficacité et de l’aggravation des conditions de vie de tous.

La solution miracle de Sarkozy Fillon « travailler plus pour gagner plus » n’est qu’une illusion qui enrichira encore plus ceux du CAC 40.

C’est intolérable !

Cette situation n’est pas inéluctable.

Exigeons des comptes, n’hésitons pas de mettre à la question la gestion des grands monopoles.

Arrêtons les tables rondes qui n’offrent aucune solution : nous ne sommes plus dans des phases de discussions stériles.

Nous ne devons pas être sacrifiés à l’autel du profit, sachons, osons dire non aux licenciements boursiers, aux licenciements voyous.

Nous revendiquons une politique industrielle diversifiée en France, en Europe et dans le Monde et une politique sociale qui garantisse les droits des travailleurs ici et là-bas.

Le programme annoncé de Sarkozy et de ses lieutenants : casse du code du travail, casse de la sécurité sociale, mise en place d’une franchise sur les soins, déremboursement des médicaments, casse des services publics etc…vont nous porter dès maintenant des coups supplémentaires et créer des situations de plus en plus dramatiques pour un grand nombre de citoyens.

C’est ensemble qu’il va falloir porter des revendications solides, être solidaires des travailleurs en lutte, des chômeurs, des précaires, des sans papiers exploités par des patrons voyous et des cohortes de sans droits.

Il n’y a pas de fatalité

Nous devons être dans la résistance ! Nous devons être dans la rébellion ! Nous devons être dans l’action la plus large possible.

Nous devons tous être les acteurs solidaires de notre avenir et de celui de nos enfants.

L’Union Locale Cgt vous appelle, dès aujourd’hui, à soutenir tous les salariés en lutte dans leurs entreprises.

Elle vous appelle à vous mobiliser et à mobiliser autour des initiatives qui seront prisent par l’Union Locale.

Nous vous remercions, et nous passons la parole

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • ARCHIVES